Nos services

PBC SUARL s’occupe, dès sa création, de la vente et la réparation de toutes les marques des pneus, l’équilibrage et le parallélisme, le réglage des phares, le gonflage à l’azote, la géométrie des trains roulants, la vente des jantes en aciers et en alliage léger.

Au fil des années, le développement constant des compétences techniques et professionnelles a permis à l’entreprise d’élargir aussi les secteurs d’intervention sur toutes les gammes de l’automobile.

Equilibrage des jantes

PhotoLes conséquences d’une absence ou d’un défaut d’équilibrage sur les roues AV ou AR se matérialisent par des vibrations, soit au niveau du volant, du plancher, du tableau de bord ou des sièges, ceci à déférentes plages de vitesse.

L’équilibrage des 4 roues est donc absolument indispensable pour le confort de conduite et le maintien des performances du pneu. Les machines d’équilibrage doivent être étalonnées conformément aux prescriptions des constructeurs.

Pour obtenir un équilibrage parfait, il convient d’utiliser un système de centrage de la roue sur la machine identique au système présent sur le moyeu de véhicule. La majorité des véhicules ayant un centrage par les axes et les fixations, il conviendra donc d’utiliser le plateau. Ces deux points sont déterminants sur la qualité de l’opération effectuée et sont souvent à l’origine d’un équilibrage défectueux se manifestant par des vibrations persistantes.

Parallélisme et Géométrie

Photo

Si la valeur du balourd est supérieure à 50 g en Tourisme et 100 g en Camionnette et 4×4 (par plan), procéder à une rotation sur la jante (1/2 tour) afin de compenser les balourds de l’enveloppe de la roue. Lorsque des vibrations apparaissent sur des pneus « anciens », procéder à un examen visuel approfondi de ceux-ci. En effet, des déformations peuvent être à l’origine des vibrations, et une opération d’équilibrage est alors inadéquate.

Pour certaines personnes, la « géométrie » désigne parfois à tort le « parallélisme » des roues. Ces deux termes sont à distinguer. La géométrie englobe de manière générale les trois réglages portant sur les « axes de liberté de la suspension ». La géométrie permet de régler les axes des roues de façon à ce que le confort, la tenue de route et l’usure des pneumatiques soient optimaux selon les paramètres dictés par le constructeur.

Selon les véhicules, la géométrie peut être modifiée sur les deux roues avant ou sur les quatre roues (l’essieu arrière n’est pas forcément réglable). Les trois réglages possibles lors d’une géométrie d’un véhicule sont : le parallélisme, la chasse, le carrossage. Pour une meilleure précision PBC utilise les dernières technologies des capteurs et des ponts élévateurs encastrés.

Gonflage à l’azote

Azote

L’azote est un gaz inerte exempt de poussière, d’huile et d’humidité. Plus stable que l’air, il réduit la perte de pression.

Les 4 avantages du gonflage des pneus à l’azote :

1. La sécurité Réduction des risques d’éclatement. Meilleure tenue de route et meilleur confort de conduite. Meilleur freinage grâce à une meilleure adhérence des pneumatiques au sol.

2. La maîtrise des budgets Un pneu à la juste pression offre moins de résistance au roulement. Vous consommez donc moins de carburant avec le gonflage de vos pneus à l’azote.

3. Des pneus qui durent plus longtemps ! Une pression constante réduit les risques de sous gonflage et donc l’usure prématurée des pneus.

4. L’environnement La réduction de la consommation de carburant réduit l’émission des gaz à effet de serre. L’allongement de la durée de vie du pneu réduit le volume des déchets à traiter en fin de vie. Ainsi, avec le gonflage des pneus à l’azote vous contribuez à préserver l’environnement.

Réglages des phares

Photo

Le confort de conduite et le respect de celui des autres utilisateurs imposent un réglage convenable des projecteurs. En outre, en feux de croisement, le faisceau doit éclairer la voie contraire au moins à 30 m et au plus à 45 m devant le véhicule. De ce fait l’inclinaison du faisceau dépend de la hauteur du projecteur par rapport au sol. Plus le phare est placé haut sur le véhicule, plus le faisceau doit plonger.

Sur les véhicules utilitaires, il n’est pas rare de voir un dispositif d’ajustement de la hauteur des phares, qui compense une assiette modifiée par le chargement. Il peut être manuel comme sur la 2 CV, mécanisé, voire automatique.