Equilibrage des jantes

PhotoLes conséquences d’une absence ou d’un défaut d’équilibrage sur les roues AV ou AR se matérialisent par des vibrations, soit au niveau du volant, du plancher, du tableau de bord ou des sièges, ceci à déférentes plages de vitesse.

L’équilibrage des 4 roues est donc absolument indispensable pour le confort de conduite et le maintien des performances du pneu. Les machines d’équilibrage doivent être étalonnées conformément aux prescriptions des constructeurs.

Pour obtenir un équilibrage parfait, il convient d’utiliser un système de centrage de la roue sur la machine identique au système présent sur le moyeu de véhicule. La majorité des véhicules ayant un centrage par les axes et les fixations, il conviendra donc d’utiliser le plateau. Ces deux points sont déterminants sur la qualité de l’opération effectuée et sont souvent à l’origine d’un équilibrage défectueux se manifestant par des vibrations persistantes.

Si la valeur du balourd est supérieure à 50 g en Tourisme et 100 g en Camionnette et 4×4 (par plan), procéder à une rotation sur la jante (1/2 tour) afin de compenser les balourds de l’enveloppe de la roue. Lorsque des vibrations apparaissent sur des pneus « anciens », procéder à un examen visuel approfondi de ceux-ci. En effet, des déformations peuvent être à l’origine des vibrations, et une opération d’équilibrage est alors inadéquate.

Photo